29/09/2012

La ville où les voleurs portent des smokings


Achille Levinton - Марсель! / Marseille !
Chanté par Vladimir Vissotsky
Mis en ligne par Stengazeta

J’étais en train de me promener
Dans la poche d’un voisin,
Lorsque s’est approché soudain,
Un citoyen totalement étranger.
Il m’a chuchoté:
Où pourrions-nous aller
Pour passer un p’tit bout de temps,
Le passer, le plus agréablement ?
Il m’a proposé de l’argent
Un verre rempli de diamants
Afin que je lui vende,
D’une usine, les plans.
Et il m’a encore murmuré
Sais-tu qu’à Marseille
Il y a des bars!
Des filles impossibles!
De ces bordels!...
Là-bas les filles dansent toutes nues!
Les dames portent des zibelines,
Les laquais, du vin,
Les voleurs, des smokings !
Nous avons livrés ce personnage inconvenant
Aux agents du NKVD.
Mais depuis ce temps
Dans aucune prison ne l’ai rencontré
Le pouvoir m’a félicité,
Même que le procureur m’a serré la main
Et puis après,
Sous haute surveillance, on m’a enfermé.
Depuis ce jour, mes amis,
Je n’ai qu’une seule envie,
D’une façon ou d’une autre, aller me promener
Dans ce Marseille merveilleux et ensoleillé.
Là, où les filles dansent toutes nues
Les dames portent des zibelines,
Les laquais, du vin,
Les voleurs, des smokings !
 


Traduction : Sarah P. Struve dont il faut visiter le site.

2 commentaires:

lechantdupain a dit…

De Moscou à Marseille, l’œil des chats est de retour pour nous raconter ses nouveaux tours ! Quel bon pied avec un bon œil aux aguets !

loeildeschats a dit…

Merci, monsieur Chant... Ceci est ma deuxième vie, semble-t-il