13/02/2013

Nancy par Willem, par Joe


Joe Brainard - “If Nancy Was a Painting by de Kooning” 
The Nancy Book, 2008
Via Mr Badger



Le Nancy Book recueille soixante-douze des Nancy de Joe Brainard, où l'héroïne d'Ernie Bushmiller est détournée dans toutes les directions et tous les styles

Joe Brainard fait partie de cette génération de poètes formés à l'école des Beats et la Black Mountain, et qui se fait connaître à New York (où il arrive de Tulsa en 1960) avec la vague du Pop Art. Moins direct et provocateur que Roy Lichtenstein ou Andy Warhol, il est aussi plus attachant et, souvent, plus subtil.





Poète et artiste graphique, Brainard est aussi, faut-il le rappeler, l'auteur d'I Remember (1960) qui fut l'une (la principale, même) des sources du Je me souviens de Georges Perec. Pour indiquer la place prise graduellement, après une parenthèse d'oubli, par Brainard dans la littérature américaine il suffit de rappeler que ses œuvres complètes ont été publiées l'année dernière dans la Library of America - leur Pléiade à eux - ce qui lui permet de se retrouver en compagnie d'Abraham Lincoln, John Dos Passos et Willa Cather.

Joe Brainard est mort le 25 mai 1994 à New York City, d'une pneumonie consécutive au sida. On peut entendre sa voix ici.

En français, on trouve I Remember, et c'est tout. 
 

Aucun commentaire: