09/02/2010

Là-haut, dans le grand champ de seigle au bord de cette saleté de falaise





Charlie Spivak & his orchestra - Comin' thro' the rye
Mis en ligne par
neverknewtillnow









Bon, à un moment elle est allée aux toilettes; celles des dames c'est là-bas au diable







Robert Burns - Comin' thro' the rye - Julian Jamison, The Real McKenzies
Mis en ligne par
FatAndy133






et D.B. en a profité pour me demander ce que je pensais de tous ces trucs que je viens de vous raconter.







Je savais vraiment pas quoi dire. La vérité c'est que je ne sais pas quoi en penser.








Comin' thro' the rye - Ava Gardner, Grace Kelly, Clark Gable,
dans Mogambo, dir. John Ford, 1953

Mis en ligne par
eunsojo








Je regrette d'en avoir tellement parlé. Les gens dont j'ai parlé, ça fait comme s'ils me manquaient à présent, c'est tout ce que je sais.







Même le gars Stradlater par exemple, et Ackley.









Comin' thro' the rye - Natasha Holt, Farewell concert
Mis en ligne par belcantoaustralia








Et même, je crois bien, ce foutu Maurice.





C'est drôle. Faut jamais rien raconter à personne.






Si on le fait, tout le monde se met à vous manquer.




Jerome David Salinger, 1/1/1919 - 27/1/2010 - (les dix dernières lignes de)
The catcher in the rye, 1951 - L'attrape-coeurs, traduction Annie Saumont.








Aucun commentaire: